top of page

Comment tenir ses bonnes résolutions ? Les conseils de la coach


Chaque nouvelle année, c’est la même chose : on prend de bonnes résolutions par dizaine, boosté par l’énergie du cycle qui recommence. Et bien souvent, le soufflé retombe quelques semaines plus tard, quelques mois pour les plus opiniâtres… Ça vous démotive ? Voici quelques techniques simples que je mets en place pour m’aider à maintenir mes objectifs après la galette des Rois…


1/ Choisir son mot mantra pour se focaliser


Un mantra, c’est une courte prière, une invocation, une formule sacrée utilisée dans l’hindouisme. Choisir son mot mantra, c’est l’occasion de faire le point avec soi-même, définir ce que l’on veut vraiment.

Cette année, pour ma part, c’est la productivité. Mon quotidien est une acrobatie permanente ! Entrepreneure, je dois prospecter, alimenter mon fichier client, proposer des offres de formation à forte valeur ajoutée, animer mes réseaux, et assurer mes coachings individuels et collectifs. Femme et maman avec un nouveau-né, je dois aussi gérer le quotidien. Du coup, j’ai tendance à m’éparpiller et à alimenter ma charge mentale.


2/ Définir son objectif grâce à un tableau de vision


Ce mois-ci, j’ai pris deux heures au calme pour créer mon tableau de vision. Munie de vieux magazines, de colle et de feutres, j’ai laissé agir ma créativité sur une feuille A3. Après un petit moment de mise au calme, j’ai découpé des images motivantes, recopié des citations inspirantes et agrémenté le tout de mots positifs et de couleurs agréables. J’ai été tellement inspirée que j’ai dû rajouter un peu de papier sur les côtés ! C’est un exercice libre, chacun peut s’en inspirer à sa manière. L’ensemble m’a permis de visualiser la feuille de route pour arriver à mon objectif. Je garde ce tableau précieusement pour me replonger dans cette vision à chaque fois que la motivation faiblira.


3/ Déterminer les priorités via une matrice d’Eisenhower


La matrice d’Eisenhower est un outil d’organisation très simple qui permet de ne pas se laisser déborder par la quantité de tâches qui se présentent. Il s’agit d’un tableau à double entrée qui a pour but de classer les actions en quatre catégories : urgent et important, urgent et pas important, pas urgent et important, pas important et pas urgent. L’objectif est de hiérarchiser les choses à faire pour ne plus être débordé par le linge qui attend d’être plié au moment où il faudrait être vraiment disponible pour un rendez-vous client !


4/ Accepter de déléguer pour optimiser sa pensée


À chacun sa spécialité et son appétence pour tel ou tel sujet. Depuis la création d’AJNA Coaching et Consulting, j’ai choisi de déléguer les domaines sur lesquels je manque de compétences (comme la création du site internet, merci Pierre Bescond !).

Il y a deux avantages à la délégation : rester productif et clarifier sa pensée. En faisant des points réguliers avec les personnes auxquelles je délègue certaines tâches, car je reformule ce que je veux et qu’en conséquence je peaufine mon discours.


5/ Cultiver son réseau pour favoriser l’intelligence collective


La prospection téléphonique ou l’envoi de spams pour développer ma clientèle, ce n’est pas mon truc du tout ! Or, l’un de mes buts en 2022, c’est aussi d’alimenter mon fichier client. Alors j’ai décidé de joindre l’utile à l’agréable en nourrissant mon réseau de façon plus informelle et efficace.

Cette année, pour avancer et ouvrir mon point de vue, j’adhère à des groupes de pairs. L’intelligence collective constitue un ressort puissant pour le développement de chacun et des groupes. C’est cette intelligence collective que j’aime favoriser dans les formations que j’anime.

En février, je vais officiellement ouvrir un club RH… Si vous souhaitez rejoindre la quinzaine de participantes déjà inscrites, écrivez-moi et échangeons sur vos motivations.


6/ Aller voir ailleurs pour ouvrir ses horizons


Pour avancer vers ses objectifs, il est indispensable de ne jamais rester sur ses acquis ! On peut faire un pas de côté ou explorer d’autres univers. Très curieuse du Human Design et parce que je crois foncièrement à cet outil, je me suis offert une formation. Les bénéfices sont multiples : j’ouvre mon mindset, j’élargis mon offre et j’en fais profiter mes clients.


7/ Prendre soin de soi pour garder l’énergie


Avec toutes ces résolutions, j’ai aussi besoin de diminuer ma charge mentale, de faire des pauses pour reprendre des forces. Pour concilier mon écologie familiale et professionnelle, je fais des pauses en marchant, je mets mon esprit au repos le temps d’un tour de quartier, et je rentre requinquée.

Parfois je mets à profit ce moment pour écouter des podcasts. C’est un temps où les idées fusent ! D’ailleurs, j’ai pris l’habitude d’emporter un petit carnet pour y noter les inspirations qui viennent en marchant, mais un smartphone peut aussi bien faire l’affaire.

Et vous, ça vous inspire ? Quels sont les outils que vous utilisez pour garder vos bonnes résolutions ?





Comentários


bottom of page